Isolation du plancher bas : oui, mais attention aux surchauffes !

L’isolation du plancher bas est une nécessité pour toutes les constructions sur vide sanitaire, sur dalle ou sur une habitation non chauffée. L’isolation offre d’innombrables avantages pour votre habitation. Toutefois, il faut tout savoir concernant l’isolation du plancher bas afin d’éviter la surchauffe.

Qu’est-ce que le plancher bas ?

Le plancher bas, comme son nom l’indique, est le sol qui est le plus bas. Il s’agit du sol qui n’a aucun autre niveau en-dessous. En effet, il est installé au-dessus du vide sanitaire. Dans ce cas, seule la partie supérieure est chauffée. C’est pour cela qu’il faut isoler correctement le plancher bas dans le but d’éviter les diminutions de chaleur. De plus, cette isolation des planchers bas est différente de celle pour des planchers intermédiaires. Ces derniers sont placés entre deux espaces chauffés. Pour isoler le plancher bas, deux options s’offrent. D’une part, vous pouvez l’isoler par le haut. Cette technique a besoin d’un budget assez important et d’une diminution de la surface habitable. À part la démolition du revêtement déjà installé, cette méthode est notamment destinée pour une habitation dont le vide sanitaire et le terre-plein sont inaccessibles. D’autre part, vous pouvez choisir l’isolation de plancher bas par le bas. Comme elle est très facile à accomplir ; cette technique est la plus conseillée. Il faut mettre un isolant sur la surface inférieure du plancher. N’hésitez pas à acquérir plus d’informations concernant l’isolation des planchers bas en effectuant quelques recherches en ligne.

Pourquoi isoler le plancher bas ?

La première raison d’isoler le plancher bas est pour améliorer le confort de vie. Même si votre habitation est dotée d’un système de chauffage efficace, il n’est jamais agréable de ressentir le froid au niveau du sol et du plancher. Néanmoins, afin de maintenir le bon confort de vie, vous devez accroitre la puissance de chauffage. Cela augmente bien entendu votre consommation énergétique. En outre, il est beaucoup plus confortable de marcher pieds nus dans la maison si la sensation de froid diminue. À part le confort de vie, l’isolation du plancher bas permet de réduire les pertes de chaleur au niveau du sol. Ainsi, vous économiserez de l’énergie. De plus, faire isoler le plancher bas donne également une rentabilité à long terme. D’ailleurs, l’isolation thermique est toujours un financement rentable sur le long terme, peu importe si elle est utilisée pour des planchers ou pour des combles. À l’aide de l’isolation, vous utiliserez moins d’énergie pour chauffer l’habitation. En effet, vos factures sont moins couteuses.

Quels sont les matériaux pour isoler un plancher bas ?

Pour réaliser une isolation plancher bas, de nombreux matériaux peuvent être utilisés. Le choix d’isolant doit être basé suivant les performances du matériau et suivant l’épaisseur demandée. La laine minérale est un matériau souple et élastique et est également ajustée aux isolations sur dalle. Elle mesure plus de 12 cm d’épaisseur avec un coefficient d’isolation au moins égal à 3. Elle est disponible soit en panneaux soit en rouleaux. La laine minérale peut être également installée en-dessous (local non chauffé ou vide sanitaire). Par contre, cela nécessite l’expertise des professionnels ainsi que du matériel. Les performances du polystyrène expansé sont approximativement semblables à celles de la laine minérale (12 cm pour un coefficient de 3). Les hourdis sont des panneaux de polystyrène partiellement ferme. Afin d’atteindre un coefficient d’isolation supérieur à 4,5, les hourdis fins peuvent être combinés à un isolant sous chape. Cependant, l’utilisation des hourdis épais peut atteindre un coefficient d’isolation de 5. À part la laine minérale et le polystyrène expansé, le polyuréthane est également un des matériaux d’isolation. Ce matériau est préparé sous forme de mousse expansive qui gonfle et durcit. Son aspect est comme un flocage épais. Le seul inconvénient de ce matériau est qu’il sollicite du matériel et de l’expertise professionnelle.

Pourquoi faire appel à un artisan couvreur à La Chapelle-sur-Erdre ?
L’importance de l’isolation thermique d’un logement