peinture cloque

Comprendre pourquoi la peinture cloque en profitant de conseils de professionnels

Avant de pouvoir décorer une maison, il est indispensable de la peindre. La peinture est une étape qu’il ne faut pas prendre à la légère. Peindre les murs, le plafond, cela semble être une tâche facile à réaliser au début. Beaucoup pensent que le travail consiste à nettoyer le support et à mettre ensuite une sous-couche afin de mettre une couche de peinture de votre choix pour terminer. Pourtant, pour ne pas avoir une mauvaise surprise, il est nécessaire de suivre des conseils de professionnels. Sa mauvaise application peut être désagréable à l’œil et peut même nuire à l’image de votre maison. Aujourd’hui, le problème, c’est la peinture qui cloque. Les cloques peuvent apparaitre aux murs ou sur les plafonds. Elles sont souvent causées par une erreur d’application ou d’humidité. Pour résoudre ce problème de cloques, il faut d’abord connaitre son origine. Ensuite, déterminer l’ampleur du dégât pour faire les travaux de rénovation.

Pourquoi la peinture cloque ?

Plusieurs raisons peuvent amener à ce qu’une peinture cloque. Son apparition s’explique le plus souvent par un problème d’humidité, une mauvaise application ou incompatibilité des peintures.
Problème d’humidité : appliqué une couche de peinture sur une surface humide n’est pas une bonne idée. La peinture est déjà sèche alors que son support est toujours humide. Cette humidité recherche le moyen de s’évaporer, c’est ce qui provoque la cloque.
La mauvaise application de la peinture : la peinture en surface sèche rapidement tandis que la 1ère couche ne l’est pas encore si vous travailler en période de forte chaleur. Ainsi les solvants vont causer des boursouflures.
Le non-respect du temps de séchage : appliqué une nouvelle couche sur une couche qui n’est pas complètement sèche est une mauvaise idée.
Une autre raison, c’est la superposition de deux types de peinture qui ne sont pas compatibles : application d’une peinture à l’eau sur une peinture à l’huile. Ces deux types de peintures ne peuvent pas se solidariser.
L’application de couches trop épaisse : Il faut toujours respecter les consignes indiquées sur les pots de peintures pour éviter les dégâts.
Pour en savoir un peu plus sur la peinture qui cloque et résoudre ce problème, visitez www.otravaux.fr.

Comment résoudre les problèmes de la peinture qui cloque ?

Les cloques sont souvent dues à une mauvaise application de peinture extérieure ou intérieure. Pour vos travaux de rénovation, il faut trouver l’origine du problème pour pouvoir le résoudre ensuite. Il faut aussi vérifier si votre maison n’a pas un problème d’humidité. S’il y en a, il faut d’abord trouver une solution avant de poursuivre les travaux.

Quelques conseils sont à suivre pour résoudre les problèmes de la peinture qui cloque. D’abord, il faut bien préparer le support. Si votre support est mal préparé, des dégâts peuvent survenir quand la peinture sèche. Utiliser de la peinture adaptée à ce support. Les peintures imperméables comme le Glycéro, la peinture brillante ou satinée sont à éviter si votre mur est humide. Enlever les boursouflures à l’aide d’une brosse ou d’une spatule. Faites le nécessaire pour avoir une surface uniforme. Vous pouvez poncer toute la zone cloquée pour y arriver.

Appliquez maintenant un enduit fin pour avoir une surface bien lisse. Il faut attendre que l’enduit sèche pour pouvoir ensuite le poncer. Une fois qu’il est sec et lisse, vous pouvez appliquer une sous-couche. Mettre la couche de peinture pour finition quand les sous-couches sont sèches. Pour appliquer la peinture, évitez de mettre de couches trop épaisses. Pour avoir une rendue impeccable, il est essentiel de suivre à la lettre les indications sur les boites de peintures comme la température d’application, le temps de séchage, et d’autres encore. Sinon, vous pouvez avoir recours à un professionnel.

Les supports

Le support est l’une des raisons de problèmes de peintures. C’est pourquoi il est indispensable de bien le préparer avant d’appliquer la peinture. Il existe en différents types. En voici quelques exemples :

_ Support poreux : lorsque vous mettez une goutte d’eau sur le support, il l’absorbe.

_ Support poudreux : en passant votre main sur lui, une fine couche de poussière s’y dépose.

_ Support tendre : nécessite un durcissement avant d’appliquer la peinture.

Autres solutions pour une peinture intérieure impeccable

Obtenir la perfection n’est pas aussi facile comme certaines personnes pensent quand il s’agit de peinture. Il est important de prendre en compte de plusieurs paramètres, tels que : la température, l’humidité, le temps de séchage, etc. Il est aussi très important de bien choisir le produit à utiliser. Choisissez un produit adapté à votre support comme la peinture intérieure, une sous-couche universelle, etc. Peindre un mur, un plafond, une terrasse, est une tâche facile en parlant.

Pourtant, des problèmes peuvent survenir quand la peinture sèche. Et même si vous pouvez faire des travaux de rénovation, vous avez déjà perdu du temps et de l’argent. Vous devez tout recommencez du début, grattez et poncez le support, passez un enduit, appliquer la sous-couche, appliquer la couche de peinture, etc.

Si vous souhaitez avoir une rendue sans imperfection pour vos travaux, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel près de chez vous. Pour vous facilitez la tâche, faites des recherches en ligne. Ainsi, vous pouvez voit les avis des clients en regardant les commentaires qu’ils ont laissés. Vous pouvez aussi comparer les tarifs avant un quelconque engagement.