Plutôt pavés ou graviers pour votre projet d’allée de jardin ?

allée de jardin

Publié le : 01 juin 20237 mins de lecture

Destinée en premier lieu à assurer la liaison entre votre maison et la rue, l’allée de jardin ne se limite cependant en aucun cas à un rôle purement fonctionnel. Aménagée avec soin, elle embellit votre extérieur et vous permet de déambuler paisiblement au milieu de vos massifs fleuris ou de votre pelouse. Afin qu’elle réponde pleinement à vos attentes, il est nécessaire de choisir avec soin le matériau dans lequel elle sera conçue. Les pavés et le gravier comptent parmi les revêtements les plus répandus et utilisés dans les travaux de jardins. Chacun d’entre eux se distingue par des caractéristiques techniques qui lui sont propres.

Quid d’une allée de jardin en gravier ?

Si vous envisagez de procéder à un aménagement de jardin, rendez vous sur le site lamaisondestravaux.com pour découvrir les différentes possibilités qui s’offrent en vous. L’allée de jardin en gravier est l’une d’entre elles. Il s’agit d’une option sûre reconnue pour les avantages suivants :

  • Un prix abordable : le gravier est sans conteste l’un des matériaux les moins chers du marché. Sa pose facile ne requiert qu’un minimum de temps et de main-d’œuvre.
  • Un entretien peu contraignant : un ratissage de temps à autre suffit pour entretenir une allée en gravier. Si vous notez la présence de mauvaises herbes, pensez à désherber. Pour une durée de vie maximale, prévoyez une couche de gravillons d’au moins 5 centimètres.
  • Une grande polyvalence : une allée gravillonnée peut être piétonne et carrossable. Il est possible d’ajouter des dalles stabilisatrices afin de réduire la sensation d’enfoncement.
  • Un cachet esthétique appréciable : le gravier possède un côté naturel et bucolique fort appréciable. Différents coloris et formes sont également disponibles. Par exemple, les graviers en marbre se démarquent par la diversité de leurs nuances qui vont du rose au gris, en passant par le bleu et le blanc.

En fonction de l’usage prévu pour votre allée, vous pouvez faire votre choix entre différents types de graviers. Afin de permettre le passage fréquent de véhicules, le gravier concassé est recommandé. Sa bonne accroche procure aussi un confort de marche maximal. Quant au gravier roulé, il est essentiellement destiné à un usage décoratif. D’autres éléments devront également être considérés dans le choix des graviers qui revêtiront votre allée, parmi lesquels la granulométrie. Elle indique la dimension des gravillons en millimètres. Elle se compose de deux chiffres : le premier désigne la taille des graviers les plus fins, le second correspond aux éléments les plus épais. Par exemple, si vous achetez un gravier 10/14, les plus petits cailloux mesurent 8 mm, tandis que les pus gros atteignent les 14 mm. La sélection de la granulométrie sera essentiellement déterminée par la fonction assignée à l’allée gravillonnée. Si celle-ci est piétonne ou d’ambiance zen, préférez un gravier fin à moyen (de 4/8 à 6/10). Pour une allée carrossable, des gravillons épais (au minimum 8/14) sont recommandés.

L’allée de jardin en pavés : un mariage réussi entre esthétisme et solidité

Une allée de jardin constituée de pavés se révèle un mixte subtil d’élégance, d’harmonie, de sécurité et de stabilité. Classique et indémodable, un revêtement en pavés s’adapte à tous les styles de jardin, et tout particulièrement à ceux d’aspect traditionnel. Très facile d’entretien, le pavé existe en une multitude de formes et de coloris différents. Selon vos goûts, il peut être agrémenté ou non de motifs stylisés. Sa solidité à nulle autre pareille constitue également un atout de taille. Elle en fait le matériau par excellence des allées carrossables. Sa robustesse vous permet de circuler dessus en voiture en toute sécurité. Il est également plus agréable de marcher ou de rouler en vélo sur une allée en pavés stable et ferme que sur une allée gravillonnée. Les pavés destinés à prendre place dans une allée de jardin se déclinent en trois types principaux :

  • Les pavés autobloquants : conçus en béton, ils séduisent par leur facilité d’installation puisqu’il suffit de les emboîter les uns dans les autres. Une chape de mortier ou un lit de sable fera office de support. Réputés pour leur résistance, les pavés autobloquants sont indiqués pour concevoir une allée de jardin carrossable et débouchant sur un garage.
  • Les pavés en pierre naturelle : il s’agit d’une matière noble, esthétique et qui résiste à l’épreuve du temps. La pierre est en outre un matériau écologique très facile à nettoyer.
  • Les pavés en pierre reconstituée : plus abordable que la pierre naturelle, la pierre reconstitué n’est pas pour autant dépourvue de charme ni d’esthétisme.

Pavés ou graviers : lequel des deux est le plus indiqué pour une allée de jardin ?

Entre le gravier et les pavés, il n’est pas toujours aisé de savoir lequel convient le mieux à un aménagement de jardin. Le premier réflexe à avoir pour trancher entre les deux options qui se présentent à vous est de vous interroger sur l’utilisation future de votre allée extérieure. Demandez-vous notamment si votre allée est destinée à être piétonne ou carrossable, si des véhicules l’emprunteront fréquemment, etc. Prenez aussi en considération les avantages et inconvénients de chacun des deux matériaux. Par exemple, si le gravier est plus économique à l’achat, il est moins stable que le pavé et des gravillons peuvent se glisser dans les chaussures lorsque vous marchez. Si le choix reste pour vous cornélien, pensez à solliciter les conseils d’un professionnel. Fort de son expertise, il saura quel type d’allée est le mieux adapté à la configuration de votre habitat et quelle technique de pose employer. Vous découvrirez également des aménagements audacieux que vous auriez difficilement soupçonner seul. Ainsi, disposer des pavés japonais en pierre sur du gravier permet de marier avec style et originalité les deux revêtements.


Isolation thermique : les meilleures techniques pour réduire votre consommation énergétique et vos factures de chauffage
Comprendre les garanties d’une assurance habitation

Plan du site