coaching professionnel

Marché du coaching en France : quels sont les débouchés ?

Le métier de coach attire de plus en plus d’adeptes. En effet, l’intérêt grandissant des entreprises pour leurs prestations, et l’évolution de la demande en général contribuent à cette popularité. Mais existe-t-il un réel marché du coaching en France ?

La notion du « coaching »

Tout d’abord, le coaching professionnel désigne une démarche visant au développement personnel et professionnel. En procédant au changement de comportement et à l’élaboration d’une stratégie personnelle, le coach guide les concernés pour atteindre leurs objectifs. Il met en place des méthodes pour dévoiler toutes leurs potentialités afin d’être plus solidaire et de bien gérer les situations délicates.

Dans le champ familial et parental, le coach met en évidence les limites de chaque individu pour les surpasser. Il est souvent axé sur l’enfant, mais peut agir aussi sur la vie du couple. Il consolidera les liens affectifs qui existent entre les différents membres. Il détermine les crises de colère, les formes d’impolitesse ou encore les rivalités afin de créer des démarches pour les atténuer et les éradiquer.

Le coach ne donne pas directement la solution au problème. Il incite les intéressés à les trouver par eux-mêmes. Mais les métiers du coaching, comme le souligne le site www.linkup-coaching.com, concernent plusieurs domaines.

Les différentes activités

La formation coach professionnel, en France, peut aboutir à plusieurs spécialisations issues du coaching en entreprise et familial comme le :

   — coach et consultant professionnel en entreprise permet de bien gérer les contraintes et l’évolution d’une compagnie.

   — coach et formateur certifié exploite les expériences qu’il a acquises pour les transmettre à d’autres accompagnateurs.

   — coach interne, concerne l’accompagnement individuel et des équipes au sein de sociétés.

   — managers et coach, il est aussi appelé servant leader. Il combine le poste du patron à celui d’un accompagnateur pour jouer le rôle de facilitateur.

   — coach scolaire, aide le jeune dans la maîtrise de ses aptitudes

   — préparateur mental soutient le développement des capacités cognitivo-mentales du coaché afin de maximiser ses performances personnelles.

Le mot de la fin

On appelle souvent le coaching professionnel « métier de développement personnel ». En effet, l’un ne peut apparaître sans l’autre. Pour une personne qui a suivi la formation coaching en entreprise, il est impossible d’avoir des résultats probants sur une équipe si on ne travaille pas sur chaque leader. Il les aide à résoudre les difficultés existantes et à réfléchir sur l’évolution de leur carrière. Le coaching parental et familial suggère une approche qualifiée et professionnelle, chez soi, dans une garderie ou à l’école. Il propose des astuces éducatives pour la réussite de la vie familiale et amoureuse. Les coachs sont en général des éducateurs, éducateurs spécialisés, psychoéducateurs, coachs certifiés et travailleurs sociaux.

Mais avant de faire de l’accompagnement son métier, il est important de poser les bonnes questions afin de déterminer sa pertinence pour l’individu. Il est, également, intéressant de rencontrer des conseillers. Cette étape permet de spécifier le projet professionnel et confirmer avec eux le choix de suivre ou non les cours et stage de formation d’un établissement.