Les différents types de casques de scooter

casques de scooter

Depuis des années, le port d’un casque est obligatoire pour conduire un véhicule à deux roues. Cette règle a été imposée pour assurer la sécurité du conducteur. Il existe différents types de casques. Chacun a sa spécificité, sa forme et la résistance n’est pas la même. Découvrez donc les types de casques et leurs spécificités.

Pourquoi est-il important de porter un casque ?

Par définition, un casque de scooter est un équipement porté par le conducteur et le passager d’un véhicule à deux roues pour protéger leurs têtes en cas d’accident. En effet, il garantit au minimum la sécurité en amortissant les chocs lors d’une collision avec un objet ou le sol ou d’autres obstacles. Il est important de porter un casque pour pouvoir conduire un véhicule à deux roues pour diverses raisons. Premièrement, les motards et les scootéristes sont exposés au danger en permanent sur la route. La raison est qu’ils sont moins visibles. L’un des rôles les plus importants du casque est de protéger des blessures et des traumatismes. Nous savons tous que le crâne humain est très fragile, le moindre choc peut provoquer des blessures internes ou encore des traumatismes. Pour éviter de prendre ces gros risques, les motards et scootéristes doivent impérativement porter des casques. Cet équipement diminue les risques de mortalité. Étant donné que la moto n’a pas de carrosserie, c’est le corps qui subit directement les coups dans le cas d’une chute. Un accident pourrait alors ôter la vie du conducteur. À part cela, il faut savoir que le fait de rouler sans casque n’est pas autorisé. En effet, le conducteur non protégé recevra des amendes, des pénalités, voire même le retrait de permis de conduire. Le casque scooter peut également protéger les yeux du vent, des insectes, des rayons de soleil, etc. Si vous voulez acheter un casque fiable en ligne, vous pouvez vous rendre sur des sites comme scooteo.com.

Quels sont les différents types de casques de scooter ?

Il existe différents types de casques. Parlons d’abord du plus commun qui est le casque intégral. Ce modèle est connu pour être le plus protecteur. En effet, comme son nom l’indique, il recouvre intégralement la tête. Il est très confortable et possède une parfaite isolation phonique. Le casque intégral est destiné aux conducteurs de moto de sport ou à ceux qui doivent faire un long trajet à grande vitesse. Il peut être aussi porté par tous les pilotes, particulièrement les débutants. D’ailleurs, les casques intégraux ont des sous-catégories comme le casque intégral routier qui est réservé pour un usage routier et quotidien. Puis il y a le casque intégral cross, dédié aux sportifs. Ensuite, il y a le casque jet. C’est le casque scooter homme le plus choisi, car il est plus léger et plus aéré que le casque intégral. En effet, il est très confortable et laisse une partie du visage visible. Ce modèle de caque peut également être équipé d’une visière de protection. Le port d’un casque jet est idéal pour les balades, les trajets à courte distance à une vitesse moyenne. Le casque jet est un casque homologué. À part cela, il y a le casque modulable. C’est le modèle le plus pratique. Ce casque de scooter est de type hybride. C’est un mélange du casque jet et de l’intégral. Le fait qu’il soit modulable offre un choix au conducteur. Son inconvénient est qu’il est plus lourd. Et puis, il y a le casque au bol. Ce dernier ne couvre que le haut de la tête. Ce modèle de casque ne peut plus être utilisé, car il ne protège pas en cas d’accident. Le casque à bol n’est pas homologué. Malheureusement, certains adeptes des motos continuent à l’utiliser malgré les risques.

Quelles sont les diverses fonctionnalités d’un casque ?

Pour la visière qui est l’une des fonctionnalités les plus intéressantes, elle sert à protéger du vent, des insectes, du soleil, de la pluie, etc. Elle peut être transparente ou teintée. Ensuite, il y a la fermeture. La boucle double D qui un enfilage rapide, car elle est équipée de deux anneaux ou d’une sangle. Ce modèle de fermeture est le seul homologué et le plus efficace. Il y a aussi la fermeture à boucle à clips, qui ressemble à la fermeture d’une ceinture de sécurité. Elle est facile à manipuler, mais peut se desserrer avec le temps. Il y a aussi la fermeture à système micrométrique, aussi appelé « microcoque ». Elle assure un serrage confortable et se manipule par une crémaillère. Certains casques ont un intérieur démontable pour ajuster le casque à la morphologie de la tête.

Qu’est-ce qu’un casque homologué ?

Pour qu’un casque soit homologué, il doit suivre des normes. En effet, un casque est homologué après avoir suivi une série de tests mécaniques comme l’absorption des chocs. L’homologation d’un casque s’évalue par son type, sa résistance et sa qualité. En effet, les casques sont classés en fonction de leurs qualités par le nombre d’étoiles avec lequel il est évalué. Un casque de 5 étoiles est alors plus résistant que celui avec 2 étoiles. Sur le casque homologué se trouve une étiquette d’homologation. Il existe deux types d’étiquettes. La première est de couleur verte. Cela indique que le casque moto homologué suit la norme française. Sur cette étiquette verte est imprimée la norme NF S 72.305 qui est la marque de l’homologation française. Ce type de casque moto est obsolète depuis 15ans, bien qu’il soit toujours autorisé. La deuxième est une étiquette blanche qui indique que le casque a une homologation européenne. Ce modèle de casque suit la norme et le règlement mis en place par l’ONU. On le connait par le symbole E suivi du numéro du pays de fabrication. Un numéro d’homologation est aussi imprimé avec le symbole E et le numéro du pays pour rappeler la norme en vigueur.

Que couvre une assurance pour trottinette électrique ?
Pour quelles raisons les formations en alternance sont-elles si demandées ?