Degat des eaux urgence

Dégât des eaux : Comment intervenir ?

Selon les statistiques, les compagnies d’assurance traitent environ 800 000 cas de dégâts des eaux chaque année. Il a été constaté que pendant les périodes de gel de l’hiver, on recense beaucoup d’explosions de canalisation par rapport aux autres saisons. Or, un problème de fuite d’eau peut rapidement engendrer un dégât des eaux. Afin de limiter les dommages, il est important de bien connaître les différents moyens d’intervention en cas de sinistre. En effet, en agissant de façon méthodique, vous parviendrez à minimiser les pertes matérielles et financières.

Connaître les premiers réflexes

L’ampleur d’un degat des eaux urgence va dépendre entièrement de votre réaction. Ainsi, pour minimiser au maximum les fuites d’eaux, vous devez adopter certaines réflexes. Dès le premier signe, prenez les mesures nécessaires en localisant la cause du sinistre. En effet, certaines précautions peuvent considérablement limiter les dommages matériels. Ainsi, il est parfois nécessaire de couper l’arrivée d’eau de manière provisoire. Vous pouvez voir ce site pour plus d’infos.

Si malgré tout, vous ne parvenez pas à stopper les fuites d’eaux après avoir réalisé des interventions préventives, n’hésitez pas à faire appel à une société spécialisée en détection de fuite. Seul un professionnel sera à même d’établir un diagnostic. Son expérience pourra le diriger dans ses recherches afin de cerner rapidement les problèmes. Grâce à son savoir-faire, cet expert pourra également détecter l’origine du dégât. Toutefois, en attendant son arrivée, arrêtez l’appareil défaillant et colmatez la fuite.

Prévenir son assureur

Après avoir contacté un spécialiste pour faire les réparations, vous devez maintenant déclarer le sinistre auprès de votre compagnie d’assurance multirisque habitation. Si vous habitez dans une maison individuelle, vous pouvez lui décrire la nature des dommages, les circonstances du sinistre et sa cause probable par téléphone. En revanche, si vous vivez dans un immeuble en copropriété, les autres tiers lésés doivent remplir un constat de dégât des eaux avec vous. Il est à noter que des pièces justificatives seront nécessaires pour chiffrer les pertes. Vous avez cinq jours pour accomplir cette procédure à suivre.

L’assurance couvre les différents types de dommages immobiliers et mobiliers. D’autre part, les frais d’intervention d’un plombier ne sont pas automatiquement pris en charge. Avant de faire appel à ce professionnel, pensez à faire quelques vérifications. En effet, certaines compagnies d’assurance ont leur propre équipe d’artisans professionnels. De ce fait, elles préfèrent directement régler les factures en interne. Lors du sinistre, vous pouvez donc appeler votre assurance pour savoir si elle peut intervenir.

Si vous avez besoin de contester la proposition d’indemnisation, sachez qu’un expert d’assuré sera en mesure de vous assister lors des procédures. En effet, pour bénéficier d’une meilleure indemnisation, il faut savoir se faire entendre. L’aide de ce professionnel s’avère donc utile dans certains cas. En outre, il pourra vous informer sur les règles à suivre. Si l’indemnisation proposée vous semble trop faible, vous pouvez recourir à la médiation et au juge.

Quelles sont les principales causes d’un dégât des eaux ?

Le dégât des eaux résulte principalement d’un mauvais entretien des canalisations et des réseaux de tuyauterie. Les fuites d’eaux proviennent le plus fréquemment des joints de baignoire et de douche, des dalles des douches italiennes, du toit ou de la terrasse, des menuiseries et des fenêtres. Ces différentes sources méritent d’être bien surveillées. En général, ce sont les fuites d’eaux difficilement repérables qui sont les plus à craindre car, elles ont des conséquences désastreuses. Ainsi, il est crucial de suivre les recommandations techniques dès la pose des dalles.

Pour obtenir un degat des eaux qui paye et des frais d’assurance, il faut que vos réseaux de tuyauterie soient bien entretenus. En cas de négligence, vous risquez de ne pas être indemnisé.