Pack Wing

Conseils pour acheter le bon Pack Wing

Le choix de la planche et du foil est essentiel. Vous devez respecter les règles de sécurité. Ainsi, vous réduirez les risques en cas de chute. Attention ! Il est indispensable de prendre des cours de Wingsurf.

Comment choisir son Pack Wing Foil ?

Le choix de votre Pack Wing Foil dépend de votre niveau en Wing.

Pour les débutants, vous devez choisir une planche gonflable. Cette alternative vous offre du confort. De plus, lorsque vous tombez sur la planche, vous ne ressentirez aucune douleur. De plus, cette planche est facile à transporter.

Pour les niveaux intermédiaires, vous allez commencer à sortir de votre zone de confort. Optez pour une planche de petite dimension. De cette façon, vos mouvements deviendront plus fluides.

Pour les experts, vous pouvez surfer avec n’importe quelle planche. Surpassez-vous en utilisant une petite planche. Le choix du spot dépend de vous.

Pour choisir le bon foil, optez pour une ailette qui facilite une manipulation moyenne. Si vous êtes un amateur de sensations fortes, vous devez acheter un foil avec un “High Aspect”. Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site srokacompany.com.

Règles de sécurité pour la pratique du Wing surf !

Chaque surfeur doit respecter les règles du Wing afin de réduire les risques. Un “kite foil” peut augmenter les risques de sécurité, car il est pratique pour surfer sur les vagues.

Évitez de vous éloigner à plus de 300 m de la côte. Si votre équipement est considéré comme un “objet de plage”, vous êtes autorisé à dépasser 300 m. Un objet de plage ou un équipement doit avoir une réserve de flottabilité. Cependant, vous devez disposer d’un dispositif de sécurité pour éviter les imprévus.

La loi exige que vous portiez des vêtements de protection. La combinaison protège le torse et l’abdomen. La flottabilité de l’engin doit être supérieure à 50N.

Vous porterez également un dispositif léger. Cela permet de vous repérer plus facilement. Choisissez une lampe torche puissante, une lampe flash…

Le ” leash ” est indispensable ! Il vous permet de garder le contact avec le flotteur. Le port d’un casque est également recommandé. Celui-ci doit suivre la norme EN 1385.

Les straps doivent être donnés avec la planche foil.

L’utilisation d’un sifflet facilite la localisation des sauveteurs.

Il est important de porter un bracelet connecté. Demandez-le à votre moniteur.

Enfin, si vous êtes débutant, vous devez être suivi de près par un entraîneur.

Préparation : comment débuter dans le Wing Foil ?

Pour un débutant, il faut commencer avec des conditions de vent moyennes. Préférez vous abriter sur un spot à l’abri de la houle. En effet, le vent peut vous emmener loin de la mer.

Le choix du spot évite que votre appareil entre en contact avec les algues. Ainsi, l’hydroptère fonctionnera parfaitement. Pour commencer, choisissez des spots en forme de baie. De cette façon, si vous êtes susceptible de vous éloigner, vous pourrez revenir à pied sur le rivage. Lorsque vous êtes debout, la hauteur d’eau ne doit pas dépasser la longueur de l’hydroptère.

La préparation de l’équipement se fait en plusieurs phases.

La première consiste à préparer votre planche Wing Foil. Pour ce faire, vous devez fixer l’hydroptère à la planche. Placez également votre leash dessus.

Ensuite, vous porterez une combinaison de protection.

N’oubliez pas de gonfler votre Wing avant de vous mettre à l’eau. Il est essentiel de respecter cette phase. Cette étape doit être réalisée dans un endroit protégé du vent. Une fois l’aile gonflée, vous devez fixer le leash à votre poignet.

Enfin, vous devez transporter votre équipement jusqu’au site de mise à l’eau. Attention ! Transportez la planche dans le sens du vent. Ainsi, vos outils ne seront pas endommagés.

Conseils pour apprendre les mouvements de base !

Le décollage et le virage en Wing Foil est l’un des mouvements de base que vous devez connaître.

Pour le décollage, vous devez vous mettre à genoux sur votre planche. Attrapez l’aile avec votre main. Elle doit être au-dessus de votre tête. Le but de cette étape est d’analyser la réaction de l’aile au vent. Vous devez rechercher une position stable, lorsque vous vous agenouillez. Après toutes ces étapes, le vent fera avancer votre planche.

Une fois que le vent donne de la vitesse à votre Wing, vous placerez votre pied au centre de la planche. Cela vous permettra de vous lever plus facilement.

Placez l’autre pied à l’arrière du centre de la planche. La distance entre les deux pieds ne doit pas être trop importante. Celle-ci varie en fonction du type et de la taille de la planche.

Lorsque vous allez vous mettre debout, vous garderez le Wing au-dessus de votre tête. Sinon, les rafales peuvent vous déséquilibrer. Si vous échouez, vous devez recommencer toutes les étapes.

Pour faire un virage, la technique la plus simple est de s’asseoir sur la planche et d’aller dans la direction que vous voulez.

Pour les autres tactiques, il faut tourner le dos au vent. Il est conseillé de tourner petit à petit avec la planche. Enfin, vous dirigerez votre Wing vers le côté souhaité.