oméga 3

Comment réussir sa supplémentation en oméga 3 ?

Afin de pouvoir être efficace et de fonctionner correctement, le corps humain a besoin de plusieurs acide gras. Certains de ces acides gras ne sont cependant pas produits par l’organisme, et doivent donc être apportés par l’intermédiaire de l’alimentation ou de supplémentation. L’oméga 3 en est un exemple parfait, car c’est un acide gras qui favorise l’immunité et le développement de l’organisme. Le fait d’effectuer une supplémentation représente un bon moyen d’acquérir les apports adéquats en Oméga 3, et d’en avoir une quantité suffisante dans le corps. Il devient alors important de découvrir de quelles manières la réussir.

Les avantages de l’oméga 3

L’oméga 3 est un acide gras dont la consommation régulière peut apporter de réels avantages sur la santé. L’oméga 3 va alors intervenir dans le métabolisme tout en améliorant l’activité neuronale et l’immunité du corps. Lorsqu’il est présent en suffisance dans le corps, il aide à lutter efficacement contre les maladies cardiovasculaires, et il réduit les risques de dégénérescences. Cela signifie que les omégas 3 peuvent aider à vivre plus longtemps et à avoir un corps en meilleure forme.

Ensuite, ils tiennent aussi un rôle important dans le développement cérébral et l’amélioration des capacités intellectuelles. Pour les jeunes enfants, les omégas 3 aident à une meilleure mémoire, et pour les adultes, ils aident à un maintien et à un équilibre de la santé mentale, cela permet d’éviter les risques de dépressions ou d’Alzheimer. Les acides gras réduisent également les inflammations ainsi que les dépressions, et cela aide à être heureux et à garder la joie de vivre.

Enfin, les omégas 3 possèdent des propriétés anti oxydantes qui permettent de ralentir le vieillissement. De cette manière, la protection cellulaire devient plus efficace, et cela aide à réduire le stress ainsi que l’anxiété présente au quotidien. C’est une bonne manière de rester jeune et d’augmenter l’espérance de vie.

Pour des informations plus détaillées sur le sujet, veuillez vous rendre sur nadora.fr.

Les différents types de l’oméga 3

Les omégas 3 existent alors en différents types. Les omégas 3 se trouvant dans l’huile de poisson sont alors les plus naturels et les plus efficaces de tous, car ils possèdent un fort pourcentage d’EPA et DHA (compris entre 18 et 31 %). Ils peuvent être principalement retrouvés dans les saumons, la sardine, la morue, ou même les harengs. L’huile de poisson dispose aussi de vitamine A et D qui améliore la vue et offre une peau plus douce.

L’huile de Krill contient aussi une forte concentration en Oméga 3. C’est une crevette provenant de l’Antarctique qui comporte des omégas 3 sous la forme de triglycérides. L’huile de Krill possède un grand pouvoir antioxydant et astaxanthine.

Outre les animaux, les omégas 3 peuvent être retrouvés dans les végétaux. Cela peut alors être des algues, des noix, des graines, ou même des choux de Bruxelles. La concentration présente dans les végétaux sera cependant beaucoup plus faible, et il faudra alors en consommer davantage.

L’importance de la supplémentation

La supplémentation est une chose indispensable, car une carence peut conduire à des douleurs articulaires fréquentes, un mauvais sommeil, ainsi que la présence d’anxiété, d’agressivité, et de stress au quotidien. La dose moyenne recommandée pour un adulte est alors de 250 mg d’EPA et 250 mg de DHA tous les jours. La supplémentation reste une alternative idéale pour les personnes qui ne souhaitent pas consommer de poisson.

L’huile de foie de morue figure parmi l’une des plus concentrées, et une cuillère pourra remplir votre dose journalière. A ce jour, il n’existe pas encore d’effets secondaires à un surplus d’Oméga 3, et il est donc possible d’en consommer sans modération. Une alimentation saine et équilibrée au quotidien favorise les apports d’Oméga 3 dans le corps. Il est alors recommandé d’utiliser des huiles végétales, et de manger des produits de la mer de temps en temps.

Réussissez correctement votre supplémentation

Pour réussir votre supplémentation, il sera alors nécessaire de consommer environ 2 à 3 grammes d’Oméga 3 par jour. Pour que le traitement soit efficace, il est important que le pourcentage d’EPA et de DHA présents dans vos produits soit assez élevé, et idéalement, leurs concentrations devront être supérieures à 50 % du produit. Privilégiez les produits frais et essayez de conserver vos sources d’Oméga 3 dans des endroits frais, secs et à l’abri de la lumière car les variations de températures peuvent rendre vos produits moins performants. Essayez aussi de faire des cures régulièrement afin de ne pas souffrir de manque ni de carence. Généralement, une supplémentation peut durer entre environ 4 et 6 semaines, et vos cures pourront être renouvelables tous les 6 mois. Cela dépendra bien sûr de votre budget, mais une supplémentation répartie sur toute l’année offrira de meilleurs résultats.

Vous pourrez, vous procurez des compléments alimentaires riches en Oméga 3 dans des boutiques physiques ou sur des sites en ligne. N’hésitez pas à comparer différents produits afin de déterminer lequel sera le plus adapté à vos besoins et à votre budget.