robot de piscine électrique

Comment entretenir un robot de piscine électrique ?

Les robots de piscine électriques sont les plus performants, mais de par leur technologie, un bon entretien est nécessaire pour prolonger sa durée de vie.

Robots électriques dès 279,90 €, sur PrimePiscine.

Alors, comment l’entretenir ?

Le filtre du robot

Un bon entretien passe d’abord par un nettoyage régulier. Une des pièces les plus sollicitées est le filtre et il existe plusieurs types de filtres de robots électriques :

Le sac filtre

Le panneau filtrant

Le panier filtrant

Quel que soit le type de filtre, il faut le nettoyer, au moins, à la fin de chaque programme. Si vous attendez, les saletés sèchent et s’incrustent et ça devient plus ardu de les retirer. Un filtre encrassé fera que votre robot nettoiera mal et ça peut également l’empêcher de grimper aux parois.

Avant de procéder au nettoyage, mettez le robot hors-tension et débranchez le coffret de commande. Il faut simplement vider le filtre et le nettoyer à l’eau courante. Vous pouvez également utiliser de l’eau légèrement savonneuse à condition de rincer abondamment après. Pensez à rincer la plaque de porte et à dégager les débris coincés.

Brosses du robot

Il existe plusieurs types de brosses, en fonction du revêtement de la piscine. On retrouve essentiellement les brosses en PVC et les brosses en mousse. Quel que soit leur type, elles sont amenées à être remplacées.

Les brosses des robots ont plusieurs rôles :

Donner de la traction.

Détacher les saletés des parois.

Donc, si elles sont usées, ça peut empêcher le robot de se déplacer et de nettoyer correctement. Il est conseillé de remplacer les brosses en mousse après une saison et les brosses en PVC après 2 saisons, sous condition d’usure normale.

Hélice du robot

Elle est généralement au-dessus du bloc moteur, dans la coque du robot. Pour fonctionner normalement, il faut la débarrasser de tous les débris qui l’obstruent et qui peuvent réduire le débit d’eau du robot. Cet entretien est à faire une à deux fois par saison. Si l’hélice est bloquée ou cassée, le robot risque de :

Perdre de l’adhérence.

Perdre de la puissance.

Perdre en efficacité de filtration.

Basculer en arrière.

Les chenilles ou roues

Elles permettent au robot d’avancer. Elles supportent le poids du robot et subissent les frottements. Leur usure est donc inévitable. Il faut vérifier leur état régulièrement.

Il faut les remplacer dès qu’elles sont lâches, étirées ou aplaties. Observer le robot peut être aussi un bon indicateur. Si ses déplacements sont limités ou s’il ne couvre pas toute la piscine, il est peut-être temps de changer les chenilles ou roues. Et comme pour les voitures, on change les deux, sous peine d’avoir un robot déséquilibré.

Les courroies de transmission

Elles aussi se dégradent et s’étirent. Avant de les changer, noter exactement le positionnement des anciennes courroies permettra d’éviter les mauvaises surprises.

Nettoyage et stockage

Le robot doit être rincé régulièrement à l’eau courante. Pendant l’hivernage, il doit être rincé et stocké sur le chariot, si vous en disposez. Prenez soin de bien ranger les tuyaux et les câbles de façon à ce qu’ils ne soient pas emmêlés. Veillez à ne pas laisser le robot sécher en plein soleil.