porte d'entrée

Comment choisir sa porte d’entrée ?

Passage obligé pour entrer à l’intérieur de la maison, la porte d’entrée doit avoir de nombreuses qualités. Elle doit, en effet, être esthétique, solide et isolante. Il est donc important de bien choisir cette menuiserie extérieure. Voici quelques conseils pour faire le bon choix.

Quels sont les différents styles ?

De nombreux modèles sont proposés par les fabricants, afin de trouver une porte d’entrée en harmonie avec la façade de l’habitation, avec ses goûts et avec ses besoins. Ainsi, pour apporter de la lumière à une entrée de maison un peu sombre, il est, par exemple, possible de choisir une porte alu semi-vitrée. En revanche, pour un appartement, une menuiserie pleine s’impose.
Tous les styles sont également disponibles : épuré pour une maison contemporaine, traditionnel avec des moulures pour un habitat traditionnel, coloré pour une villa, massif pour un chalet etc.
Cliquez ici, pour trouver le modèle qui vous convient.

Quels matériaux choisir ?

Les principaux matériaux sont le bois, l’aluminium, le PVC et l’acier.
Le bois a l’avantage d’être naturel, chaleureux et isolant. De plus, il existe différentes essences avec des teintes variées. Côté inconvénient, le bois nécessite d’être traité régulièrement. En revanche, la porte d’entrée PVC et la porte alu ne demandent aucun entretien. Elles assurent également une excellente isolation et se déclinent en plusieurs coloris. Il est ainsi possible d’avoir une entrée de la même couleur, que sa façade, que son portail etc. Par ailleurs, il faut savoir que le PVC est le matériau le moins cher et des efforts ont été faits, ces dernières années, pour gommer son effet plastique.
L’acier, quant à lui, est très solide mais également très sensible à la corrosion. Il ne convient donc pas pour les maisons de bord de mer.

Quel niveau de sécurité pour sa porte ?

La porte d’entrée alu ou PVC ou bois ou acier doit être suffisamment difficile à forcer, pour dissuader les cambrioleurs. Ainsi, en présence de verre, celui-ci doit être un verre anti-effraction également appelé verre feuilleté. De plus, ce verre ne s’éparpille pas en cas de casse accidentelle, ce qui évite les blessures.
Par ailleurs, un blindage est un bon moyen de protéger son bien. Mais, il coûte cher. Aussi, des accessoires sont prévus pour renforcer la sécurité d’une entrée non-blindée : kit de cornières anti-pinces, pose d’une barre en métal sur la partie fixe de la menuiserie, c’est-à-dire sur le dormant, judas pour vérifier l’identité du visiteur etc.
Enfin, une serrure multipoints répartissant les fermetures (3 au minimum) sur toute la longueur est un élément dissuasif supplémentaire. A ce sujet, il faut savoir qu’une norme vient garantir le niveau de sécurité de cette dernière : A2P1, pour une résistance à l’infraction pendant au moins 5 minutes, A2P2 pour au moins 10 minutes et A2P3 pour au moins 15 minutes.