Comment bien choisir son torréfacteur de café ?

torréfacteur de café

La torréfaction est la deuxième phase du traitement du café après la fermentation et le séchage. Lorsqu’un torréfacteur reçoit du café brut destiné à être un café gourmet, il est à ce stade envoyé dans un sac en plastique microporeux qui le protège de la lumière et des odeurs et maintient son taux d’humidité. Ensuite, ces sacs sont généralement placés dans des sacs de jute. Alors qu’auparavant, le café était directement emballé dans de la fibre d’or, ce n’est plus le cas pour les boissons au café haut de gamme, car elle lui confère sa saveur de café « protégé ». Comment choisir le bon torréfacteur de café ?

Torréfacteur de café : comment fonctionne-t-il ?

Le principe de fonctionnement de la torréfaction du café est basé sur les caractéristiques chimiques des grains de café bruts. Ces grains n’ont presque pas d’arôme ou de saveur, le torréfacteur sert à torréfier ces grains pour leur donner leur forme de produit final. Le fonctionnement de l’appareil est possible grâce à un tube alimenté en électricité ou en gaz. Ce cylindre dans lequel les grains sont versés tourne en permanence afin que les grains puissent être torréfiés sans brûler.

La chaleur est distribuée dans le cylindre et à travers le four, dans lequel les grains de café bruts sont introduits. La tige métallique tourne pour remuer les grains et assurer une torréfaction uniforme. Lorsque le café est versé dans le cylindre, le thermostat se situe entre 180°C et 220°C. Il descend ensuite à 120°C puis, en quelques minutes, il monte à 200°C.

La couleur des grains de café est modifiée après la torréfaction. Dans un torréfacteur de capacité classique, le poids de l’ensemble des grains avant torréfaction est de 150 kg et passe à 120 kg après. Si vous voulez faire un achat de café en grain, nous vous invitons à visiter le site lestorrefacteurs.cafe.

Afin de choisir efficacement votre torréfacteur de café, vous devez prendre en compte certains critères de choix. C’est ce que vous allez voir dans les lignes qui suivent.

Choisir un torréfacteur en fonction de sa capacité !

 Avant d’acheter du café en grain, il est important de connaître la capacité de la machine. Il s’agit d’un facteur clé dans le choix d’un torréfacteur. Elle indique la quantité de grains de café en grammes qui peut être torréfiée à l’intérieur. Plus elle est élevée, plus il y aura de grains dans le récipient.

Ainsi, pour trouver la machine qui vous convient, vous êtes censé faire une sélection en fonction du nombre de consommateurs de cette boisson dans le foyer et de votre consommation. Pour vous donner une idée, un torréfacteur avec un récipient de 125 g est suffisant pour cinq tasses de café dans une journée.

En revanche, si votre famille boit 15 à 20 tasses de café par jour, il est préférable de choisir un modèle d’au moins 250 grammes. Bien sûr, il est utile de se procurer un matériel avec un récipient à grains plus grand. Il existe sur le marché des torréfacteurs qui peuvent contenir plus de 1000 grammes de café en grain.

Choisir un torréfacteur de café en fonction de de sa fonctionnalité !

Outre la capacité, le matériel et la puissance, il est essentiel de noter les différentes fonctions qu’offre le torréfacteur. L’imagination des fabricants ne manque pas pour créer des appareils toujours plus pratiques, polyvalents et efficaces. Bien sûr, les machines dotées de plus de fonctions sont plus avantageuses.

Cependant, vous devez faire votre choix en fonction de vos besoins et des options que vous pensez devoir utiliser, sachant que plus les fonctions sont nombreuses, plus le coût est élevé. Par exemple, la plupart des torréfacteurs multifonctionnels avec quelques réglages de thermostat peuvent torréfier non seulement des grains de café, mais aussi des épices, des noix de cajou, des cacahuètes, du cacao ou même de la viande. Vous êtes également libre de rechercher des appareils dotés d’une horloge ou d’un couvercle transparent pour connaître la progression de la torréfaction.

Choisir un torréfacteur de café en fonction de son matériau !

C’est une autre caractéristique que vous êtes également censé prendre en compte. En effet, le matériau n’est pas seulement une question de durabilité, mais aussi de facilité d’entretien du torréfacteur.

Tout d’abord, les modèles en porcelaine et en fonte d’aluminium avec revêtement antiadhésif. Ce sont des matériaux assez stables à la chaleur, mais il est fortement conseillé de vérifier qu’ils ne sont pas toxiques. Dans tous les cas, il est important de savoir que les torréfacteurs électriques haut de gamme sont généralement fabriqués en acier inoxydable. C’est un matériau qui présente une bonne conductivité et une isolation thermique élevée.

De plus, ces modèles d’appareils sont antiadhésifs, ne rouillent pas et ne sont pas nocifs pour la santé. Au final, ils sont fortement recommandés si vous voulez un café entièrement torréfié, à la fois délicieux et sain. Pour acheter du bon café, essayez de trouver un torréfacteur de café bio. Sachez que désormais le produit est censé être à la fois bon et biologique, en respectant tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement.

Emploi à Lausanne : comment trouver un emploi qui me correspond ?
Quels sont les différents types de ventilateurs de plafond ?