Chirurgie esthétique à Lyon : quels sont les risques à prendre en compte ?

Chirurgie-esthétique-Lyon-risques

La médecine esthétique nous offre des solutions de pointe pour les traitements anti-âge, mais s’adresse également aux personnes souffrant de cicatrices, de nombreuses taches de naissance ou de déformations. Depuis de nombreuses années, les médias nous mettent en garde contre les dangers des traitements de beauté. Comment trouver un bon chirurgien esthétique à Lyon et comment éviter les conséquences graves des procédures infructueuses ? 

Quels sont les risques ?

Il existe environ 100 produits de comblement à base d’acide hyaluronique enregistrés en Europe. L’autre moitié est constituée de produits non homologués, qui sont des contrefaçons dangereuses. La situation est similaire pour la toxine botulique et les autres préparations utilisées pour améliorer l’apparence de la peau. Toutefois, l’acide hyaluronique ou la toxine botulique ne doivent être administrés que par des praticiens de la médecine esthétique dans des cabinets bien préparés (ils doivent être enregistrés auprès de la Chambre médicale et approuvés par l’Inspection sanitaire). Il existe sur le marché de nombreuses préparations non homologuées, originaires d’Asie. Il existe également des préparations de marque contrefaites. Il y a quelques années, un distributeur de l’une des préparations d’acide hyaluronique les plus populaires au monde a acheté un produit portant son logo sur un site d’enchères bien connu en France. C’était un faux de l’Asie. La préparation a été envoyée à un laboratoire pour analyse, qui a montré qu’elle contenait de fortes concentrations de substances nocives.

Quels sont les risques de la chirurgien esthétique à Lyon liés à l’utilisation de produits de comblement par des personnes non qualifiées ou à l’utilisation de préparations non testées ? La liste des complications possibles est longue. Il s’agit notamment de la douleur, des infections bactériennes et virales, de la décoloration, des cicatrices et même… de la nécrose de la peau. Les personnes concernées par ce type de chirurgie peuvent demander de l’aide à la Société française de médecine esthétique et anti-âge.

 

Comment éviter le danger ?

La seule façon de se protéger contre de graves complications est de choisir l’intervention chirurgicale pour laquelle vous pouvez obtenir des informations complètes sur la formation du médecin et les préparations utilisées. Seuls les produits de marques internationalement reconnues devraient être choisis, car ils sont soutenus par de nombreuses années d’observations et de tests en laboratoire. N’hésitez pas à interroger les médecins sur leur expérience. Afin de vérifier si le spécialiste que vous allez consulter possède les qualifications appropriées, il convient de vérifier s’il est diplômé d’une école post-universitaire dans ce domaine ; s’il est un médecin certifié par une association associant des médecins de médecine esthétique indique le professeur.

Il convient de rappeler que la médecine esthétique doit être considérée comme une forme de soin de l’apparence. Il est préférable d’avoir son propre praticien en médecine esthétique à Lyon et d’utiliser ses services de manière continue. La plupart des risques sont associés à la recherche de bonnes affaires. Les patients qui recherchent sur les portails en ligne des offres 80 % moins chères finissent généralement par payer beaucoup plus que dans une opération normale. Il n’est pas possible de réaliser correctement un traitement opératoire avec des prix aussi bas que ceux qui figurent sur les portails d’offres. Dans ce cas, vous devez toujours tenir compte de la raison d’un prix d’offre aussi bas.

 

Quelques conseils pour vous aider à choisir un praticien de l’esthétique :

· Renseignez-vous le plus possible sur le spécialiste que vous avez choisi, en recherchant notamment des informations auprès de sources officielles ;

· lors de votre première visite, mettez un point d’honneur à vous renseigner le plus possible sur le praticien et sur les traitements et préparations proposés. Vous ne devez pas vous décider tout de suite pour un traitement. Donnez-vous le temps de vous décider ;

· être plus prudent à l’égard des grandes promotions et des publicités intrusives ;

· rappelez-vous que l’omniprésence d’un médecin dans les médias (sauf justification objective) ne garantit pas toujours la meilleure qualité de service.

Qualité de l’air intérieur : les bonnes pratiques
Quelles en sont les causes et comment détecter la cystite ?